accès à mon compte mdph

Projet de vie MDPH

Dans la partie B à la page 8 de votre demande de prestations à la MDPH, il vous est demandé de rédiger le projet de vie MDPH. Cet élément central est paradoxalement facultatif. Néanmoins il vous permet d’exposer votre situation mais aussi vos besoins et vos souhaits en tant que personnes handicapées.

Qu’il s’agisse de votre première demande ou un renouvellement de droit, nous vous encourageons à rédiger le projet de vie qui reste personnel et confidentiel. Car il donne du sens à votre demande. Nous vous présenterons par la suite succinctement un modèle de plan pour la rédaction du projet de vie MDPH. Vous êtes libre de vous y appuyer ou non.

À noter que dans certains cas, le projet de vie ne suffit pas. Notamment si votre demande concerne le handicap de votre enfant scolarisé. Des comptes rendus de professionnels et l’établissement du GEVASCO sont attendus dans ce cas particulier.

Aide à la rédaction et modèle de projet de vie MDPH

Précisons qu’il n’existe pas de guidelines pour rédiger votre projet de vie. Vous pouvez utiliser cet exemple si vous le souhaitez. Alternativement, vous pouvez vous faire aider par les agents de la MDPH en vous rendant à une permanence ou en prenant directement rendez-vous. Des associations spécialisées proposent aussi ses services d’aide dans vos démarches administratives.

Dans la première partie, nous vous conseillons de présenter globalement votre situation, votre âge. Mais aussi le diagnostic posé. Et de faire un cours résumé des difficultés que le handicap peut vous causer à la maison, dans les lieux de formation ou de travail mais aussi dans vos activités extra professionnelles.

À la suite de cela, prenez le temps de détailler l’ensemble des difficultés rencontrées dans votre quotidien. Cela comprend les problèmes de communication, de comportement, d’apprentissage et de motricité. N’hésitez pas non plus à parler de votre perte d’autonomie le cas échéant. L’idéal est de trouver des exemples suivant les différents environnements que vous côtoyez (maison, travail, loisirs).

Rappeler ensuite les moyens mis en place pour pallier ses difficultés. Cela peut être une prise en charge en structure médico-sociale ou sanitaire. Ou dans un cas plus général, les spécialistes et médecins que vous rencontrez quotidiennement. Préciser les aménagements mis en place au quotidien afin de faciliter vos repas ou votre toilette. Mais aussi des modalités spécifiques dans lesquelles vous évoluez à l’école ou au travail. C’est aussi dans cette section du projet de vie MDPH qu’il est important de préciser si votre activité professionnelle ou celle de vos parents est réduite liée votre situation.

Nous en arrivons à la partie sur vos demandes. Suivant votre handicap, vous pouvez dresser une liste des aides financières ou techniques que vous souhaiteriez. Et d’un concernant les orientations scolaires ou professionnelles attendues.

Terminer par une synthèse et présenter les justificatifs

Afin de clôturer le projet de vie MDPH, il est recommandé d’effectuer une petite synthèse sur l’ensemble des éléments clés que vous avez pu remonter tout au long de la rédaction.

Aussi pour illustrer vos propos, présentez un emploi du temps hebdomadaire. Ainsi que l’ensemble des pièces jointes pour justifier les prises en charge et les frais de compensation du handicap.

Cela peut comprendre :

  • Les différents bilans des professionnels de santé et d’éducation
  • Les devis et factures multiples
  • Ou encore tous documents qui vous semble important

Le projet de vie peut évoluer dans le temps. N’hésitez pas à le mettre à jour lors du renouvellement de vos droits.