MDPH Transport gratuit


Les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier de la gratuité des transports en commun. Cela sous certaines conditions, notamment grâce à leur reconnaissance par la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Cette aide peut être accordée quel que soit le motif du déplacement (travail, loisirs et santé). Voyons ensemble comment faire valoir vos droits au transport gratuit grâce à la MDPH. Et bien évidemment les critères d’éligibilité et les avantages de la mesure.

Quels sont les critères pour bénéficier du transport gratuit avec la MDPH ?

Pour bénéficier de la gratuité des transports avec la MDPH, il faut remplir des conditions strictes. Par exemple, avoir un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 %. Ou avoir un taux d’incapacité permanente compris entre 50 % et 79 % et percevoir l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ou l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH). Idem si vous disposez d’une carte mobilité inclusion (CMI) avec la mention « invalidité » ou « priorité ».

Il est donc essentiel de déposer une première demande de prestations MDPH en vue de faire reconnaitre votre handicap. Et pour bénéficier des mesures d’accompagnement spécifiques.

Les personnes qui disposent d’une carte d’invalidité avec la mention « besoin d’accompagnement » ou « cécité » peuvent aussi bénéficier de la gratuité dans les transports. Idem pour les accompagnateurs.

Si vous remplissez ces critères, ce n’est pas toujours la MDPH qui vous délivre l’attestation de droit à la gratuité des transports. Il faut parfois vous déplacer auprès de l’entreprise de transport directement. Cela peut être la SNCF, la RATP (pour les habitants de la région parisienne) ou toutes autres entités. Ces dernières vous remettront sur justificatif l’accès gratuit aux réseaux de transports en commun de votre département.

Encourager la mobilité en situation de handicap

La gratuité des transports avec la MDPH présente plusieurs avantages. Elle facilite l’accès à la mobilité et à l’autonomie des personnes en situation de handicap. Et supprime la contrainte financière. Elle favorise aussi l’insertion sociale et professionnelle. En permettant à tous de de participer à des activités culturelles, sportives et associatives de proximité. Elle contribue également à la lutte contre l’isolement et l’exclusion.

C’est donc une mesure qui améliore significativement la qualité de vie des personnes handicapées. N’hésitez pas à contacter la MDPH de votre département pour demander des informations si besoin.

La MDPH offre aussi d’autres aides au transport

La carte mobilité inclusion est un document qui atteste de votre situation de handicap. Il vous permet de bénéficier de certains avantages dans les transports selon la mention :

  • la CMI priorité : priorité pour accéder aux places assises et pour éviter les files d’attente dans les transports en commun.
  • la CMI invalidité: priorité, réductions tarifaires et avantages fiscaux.
  • et la CMI stationnement: autorisation d’occuper les places de stationnement réservées aux personnes handicapées.

Pour demander la CMI, vous devez remplir le formulaire MDPH et le retourner directement auprès de la MDPH de votre département. La CMI est gratuite et sa validité est de 1 à 20 ans.

Vous pouvez aussi bénéficier d’une aide financière pour adapter votre transport. Cela peut comprendre le remboursement de vos frais de déplacement si vous utilisez votre véhicule personnel ou si vous êtes accompagné par un tiers. Ou une prise en charge d’un transport organisé (taxi collectif ou un service spécialisé).

Attention, le transport adapté concerne uniquement les trajets entre votre lieu de résidence habituel et votre établissement d’enseignement ou votre lieu d’exercice.